Les épaves de la Baie de Nouadhibou

 

Suivi et capitalisation de projet

 

Nouadhibou, Mauritanie

 

Une commande de l’Union Européenne

De l’automne 2010 au printemps 2012

Le projet photographique de suivi du démantèlement des épaves de la baie de Nouadhibou a été initié en novembre 2010 avec la délégation de l’Union Européenne en Mauritanie.  

Le paysage des épaves de la baie de Nouadhibou évoque un passé proche d’exploitation débridée de la ressource halieutique. Aujourd’hui, les éléments naturels et l’action des hommes grignotent les carcasses. Peu à peu, le paysage digère les épaves. Le projet de l’UE a pour but l’enlèvement des 74 épaves gênant le plus la circulation maritime dans la baie et ce, en respectant l’équilibre environnemental du site tout en permettant l’activité économique et commerciale du Port Autonome de Nouadhibou pendant les travaux.

Une première exposition sur ce projet a été présentée au Musée National de Mauritanie, à Nouakchott, en Mai 2011. Elle illustre l’état des lieux avant l’enlèvement des épaves. La deuxième exposition présentée au Musée National un an après en mai 2012, montre l’évolution notable du paysage de la baie après quelques mois, ainsi que le travail impressionnant de démantèlement de certaines épaves. En tout une cinquantaine de tirages qui racontent l’évolution du paysage dans la baie de Nouadhibou autour de ce projet spectaculaire.

Vernissage de l’exposition au Musée Natiional de Nouakchott en Mai 2012