Diagnostics prospectifs partagé de terroirs dans le cadre du programme Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale (RIMRAP)

Guidimakha, Mauritanie

Mission pour le Grdr Mauritanie qui pilote le RIM RAP au Guidimakha, en consortium avec ACF-E, Tenmiya et l’AMaiG – Le RIMRAP est financé par l’Union Européenne (11ème FED)

2016 – 2018

Le RIMRAP

Dans le cadre du programme Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale (RIMRAP) financé par l’Union européenne, Le Grdr Mauritanie pilote le projet de Résilience Agro Pastorale Concertée au Guidimakha (RAPAC-G), en consortium avec ACF-E, Tenmiya et l’AMaiG.

Le projet RAPAC correspond à la quatrième composante du programme RIMRAP pour la région du Guidimakha. Il a été conçu pour agir sur les bases structurelles des vulnérabilités de la région, à dominante rurale, régulièrement éprouvée par des crises climatiques, alimentaires et foncières qui affaiblissent la résilience des communautés. Il s’agit de la région la plus pauvre de Mauritanie. Le taux d’insécurité alimentaire structurelle y avoisine les 15%.

Le projet (4 ans), a pour objectif la réduction de la vulnérabilité agro-pastorale et l’amélioration de la résilience de l’ensemble des acteurs locaux et des populations, via l’amélioration de la gouvernance de l’accès aux ressources et leur utilisation au niveau de 4 bassins versants du Guidimakha.

La mission confiée à en Haut ! par le Grdr

Il s’agit de conduire le processus de concertation entre les acteurs du territoire autour des enjeux du changement climatique et de la résilience (échelle bassin versants et locale) afin de :

  • Caractériser et illustrer ces enjeux vus par les acteurs du territoire dans le Guidimakha.
  • Construire un diagnostic prospectif partagé par les acteurs de l’agro pastoralisme sur 4 terroirs.