Racontars de paysages

 

Exposition sur la Mauritanie

 

Mauritanie

 

Réalisée par en Haut ! en partenariat avec l’Institut Français de Mauritanie

 

Du 13 Septembre au 15 Octobre 2011 à l’IFM

 

hiver – été 2015

Racontars ? Racontars ! Parce que lorsque l’on parle du paysage, on se raconte toujours un peu soi-même, parfois même on raconte des histoires… Ici, le parti pris est délibérément subjectif : la parole est donnée à une personne, à un moment donné, sur un paysage donné. L’exercice pourrait être reproduit sans fin, avec d’autres paysages, avec d’autres raconteurs. Pas question donc, de chercher ici un discours académique sur le territoire mauritanien et ses splendides paysages ! Le spectateur est ici invité à imaginer son propre racontar…

 

La technique de la photographie aérienne par cerf-volant permet de rester en contact avec la réalité du terrain. Sa simplicité et sa discrétion permettent aux photographes de se déplacer pour ajuster les prises de vues sans occasionner de dérangement. Au contraire, l’apparition dans le ciel d’un cerf-volant éveille toujours sympathie et curiosité, on discute et on se laisse guider vers de belles images.

 

Informations techniques :  L’exposition est composés de 20 photographies formats AO et d’un panneaux générique.

 

A l’occasion de la réalisation de cette exposition, Maiwenn le Nédellec a rejoint le collectif en Haut et plusieurs personnes ont contribué à sa réalisation :

 

Crédits Une exposition conçue et réalisée par Marion Broquère, Simon Nancy et Maiwenn Le Nedellec Photographies et graphismes : en Haut ! ( Marion Broquère et Simon Nancy)  Entretiens réalisés par : Maiwenn Le Nedellec, Marta Alonso, Marion Broquère et Simon Nancy Photographies des portraits des raconteurs : Marta Alonso, Maiwenn Le Nedellec, Sophie Boehme, Beatriz Fornos Cartes et dessins : Simon Nancy Relectures et corrections : Aurélia Mercé et Manuel Bengoéchéa Traducteurs : Aïcha Fall, Ibrahima Sarr et Salla Bâ Impressions : SIM, Nouakchott, Mauritanie Production : Institut Français de Mauritanie et en Haut!, août-septembre 2011