Cartographie partagée des enjeux environnementaux. Mise en œuvre d’une démarche de concertation territoriale autour des enjeux environnementaux sur les terroirs d’interventions du projet SAP3C

Mission pour le Grdr Mauritanie

Le projet SAP3C est financé par l’AFD

2018 – 2020

 

Le projet SAP3C

Le projet SAP3C est mis en œuvre par le consortium Grdr GRET Tenmya et financé par l’AFD. L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables, à la restauration de l’environnement, à la réduction des risques de conflits fonciers et au renforcement de la cohésion sociale dans six bassins versants, au Gorgol et au Guidimakha.

Le projet prévoit des aménagements pour améliorer les capacités de productions agricoles et pastorales ; augmenter les niveaux de production ainsi qu’un accompagnement visant l’adoption de pratiques d’adaptation au changement climatique. Le projet est adossé à un cadre de concertation constitué des acteurs concernés des territoires ciblés. Les impacts du projet ont pour objectifs de « tirer vers le haut la sécurité alimentaire et la cohésion sociale dans les zones de références de l’action, atténuer la désertification, la dégradation des terres et les départs obligés des forces vives vers d’autres territoires » (extrait du document de projet SAP3C).

 

Objectif de la mission et méthodologie

La mission « cartographie partagée des enjeux environnementaux » s’inscrit dans la phase de diagnostic du projet SAP3C dans 6 bassins versants du Gorgol et du Guidimakha (SAP3C). La méthodologie mise en œuvre par en Haut ! s’articule en deux temps correspondant à 2 missions de terrains réalisées à l’automne 2018 :

  1. Dans un premier temps, la mission a pour objectif d’identifier, d’analyser et de cartographier les principaux enjeux environnementaux sur les terroirs agricoles des espaces ciblés. Ce travail d’analyse sera réalisé notamment sur la base de données sur les terroirs récoltés auprès des acteurs du territoire mais également à partir d’images aé-riennes réalisées au cours de la mission. Conformément aux TDRs, l’étude se concentre sur l’agriculture non-irriguée c’est à dire, l’agriculture pluviale et de décrue. (l’analyse des périmètres irriguées fait l’objet d’une étude spécifique dans le cadre du projet ASARIG, auquel est adossé SAP3C). On trouvera néanmoins dans notre étude des éléments d’analyse des surfaces irrigués dans la mesure où ils sont imbriqués au système agro-pastoral de ces terroirs. Lors des réunions avec les acteurs de terrain, il a été convenu que la question des périmètres irrigués rizicole -qui soulève d’épineuses questions tant techniques que de gestion- ne serait pas abordée en tant que telle.)
  2. Dans un deuxième temps, ce travail de cartographie et les images aériennes servent de support pour animer une réflexion prospective afin d’enrichir l’analyse par la (ou les) vision(s) d’avenir des différents acteurs concernés. La consultation « prospective » des acteurs est conduite sur le terrain au sein du cadre de concertation défini par le projet.

Cette démarche est destinée à mieux comprendre et prendre en compte les dynamiques des terroirs et leurs enjeux ; à mieux comprendre et prendre en compte la vision des acteurs sur les enjeux environnementaux de leur terroir.L’objectif de ce document est ainsi, au sein de cette étape de diagnostic, de fournir des éléments d’aide à la décision aux différentes parti prenantes en charge de la rédaction et de la mise en œuvre du plan d’action du projet SAP3.